Et la littérature Young adult ?


#1

Je sais pas si c’est la récente maternité ou le cours sur la littérature jeunesse que j’ai suivi ou mon adoration récente pour La Passe-miroir de Christelle Dabos mais j’ai envie de ça en ce moment… alors, après Quatre sœurs de Malika Ferdjoukh dont j’ai déjà parlé, que me conseillez-vous ?


#2

après ça dépend du style que tu veux (joyeux, mièvre, thriller/policier, ou des trucs plus “sombre” comme Max dont on a déjà parlé mille fois ^^)


#3

Qu’est ce que la littérature YA? (ceci est une vraie question, je suis une vieille)

  • Y met-on les publications que l’on qualifiait auparavant de adolescentes comme M.Ferdjoukh (auquel cas Constance de Patricia Clapp est à lire absolument!)

  • Ou s’agit-il d’un découpage plus thématique (SF/bebetes mordeuses)?

S’il s’agit de la première réponse, j’en lis régulièrement…Pour la seconde, plus rarement, mais ça m’arrive.

Typiquement, les séries de Hervé Jubert dont j’avais parlé en relèvent :

  • Rébecca Morgenstern, excellentissime

  • Blanche que je n’ai pas encore lu, mais pourquoi me décevrait-il?


#4

Merci, je vais regarder


#5

Pas mièvre !


#6

J’ai lu dernièrement Nobody Owens de Neil Gaiman : un régal!!!


#7

Ca a l’air trop bien !!!


#8

Je viens de le commander en deux exemplaires, un pour moi et un pour ma petite-cousine qui fête bientôt ses 10 ans et se met aux romans


#9

Je ne suis pas méga calée en YA, mais je te rejoins pour La Passe-miroir, j’ai englouti tellement vite le 3e tome je suis trop triste que le 4e ne soit même pas encore écrit :sob:
Mais pour moi, le chef-d’oeuvre absolu de YA (enfin est-ce YA ou jeunesse ? dur à dire …), c’est l’univers de Gwendalavir par Pierre Bottero (c’est-à-dire les trilogies La quête d’Ewilan, les Mondes d’Ewilan et Ellana). Ceux-là mais pffffou … amour éternel dans mon coeur. C’est ultra original, drôle, entraînant et les personnages sont sublimes.
J’ai aussi découvert assez récemment Hunger Games, j’ai adoré (surtout les 2 premiers tomes), mais bon comme c’est archi-méga-connu je pense que j’enfonce des portes ouvertes ^^


#10

Merci pour le conseil, je note (ça me dit quelque chose).
J’ai vu Hunger games a la tv, mais je me suis dit que ce serait pas mal de le lire…
Et pour La Passe-miroir, j’ai commencé le tome 2, mon dieu, j’adore, big up à la Tante Roseline !


#11

Ce que j’avais aimé avec les livres Hunger Games, c’est qu’ils complètent les films. Le point de vue est intérieur à Katniss et change donc pas mal la perspective…
Par contre, le troisième tome est…ambigü. Difficile de savoir si c’est une charge contre les médias…où l’histoire d’une starlette.


#12

Pas sûre d’avoir lu bcp de livres de ce genre, quoi que comme d’habitude, ça va dépendre de la définition…

Concernant la littérature vampiresque, j’en ai lu pas mal quand ma sœur a traversé sa période Twilight et aucun ne m’a franchement emballée…

Je plussoie Hunger games: j’ai vraiment adoré le premier tome et j’ai lu les autres avec peut être un peu moins de plaisir ( c’est souvent le cas des suites qui ne font que peu évoluer les choses, au contraire de HP).


#13

J’ai lu récemment deux romans de Clémentine Beauvais assez sympa, adressés à un public collégien et lycéen :

  • Songe à la Douceur, une réécriture en vers libres d’Eugène Onéguine de Pouchkine, une histoire d’amour pas niaise et qui arrive vraiment bien à remettre dans un contexte actuel ce classique (même si j’ai peur que dans quelques années les repères temporels culturels très nombreux le fasse vieillir prématurément)
  • Les petites reines, l’histoire de trois jeunes filles élues boudins de leur collège et qui décident comme un pied de nez à tout ça d’aller à Paris en vélo et en vendant sur le chemin des boudins. C’est assez amusant, avec par petites touches un message assez féministe et des héroïnes plutôt attachantes.

Ça n’a pas été un coup de cœur absolu de mon côté mais je vois beaucoup de monde qui adore et c’est effectivement très sympa !

J’avais aussi kiffé La Passe Miroir, il faudrait vraiment que je pique le deuxième et troisième tome à ma petite sœur :innocent:


#14

blood family et le passage du diable de Anne Fine (un des deux je ne sais plus lequel était d’ailleurs dans l’abonnement des grands grands de l’école des loisirs cette années

blood family : Il revient de loin, Edward. Jusqu’à l’âge de sept ans, il a vécu enfermé dans un appartement avec sa mère, sous l’emprise d’un homme alcoolique et violent. Lorsqu’il est délivré de son bourreau, il peut enfin découvrir le monde qui l’entoure. Mais est-il libre pour de bon?
Recueilli par les services sociaux, puis ballotté de famille d’accueil en famille d’adoption, Edward se construit en tentant d’oublier son passé. Mais au fil des années ce passé le suit pas à pas et ne cesse de se rappeler à lui. La force, le courage et la volonté lui suffiront-ils pour lui échapper?

Le passage du diable Depuis son plus jeune âge, Daniel Cunningham a vécu enfermé, avec pour seule compagnie les livres et sa mère – qui l’a gardé reclus, à l’écart du monde extérieur, et qui n’a cessé de lui répéter qu’il était malade. Un jour, des coups frappés à la porte vont tout changer.
Des voisins ont découvert son existence, et résolu de libérer Daniel de l’emprise de sa mère. Pris en charge par le docteur Marlow et sa famille, il va découvrir peu à peu que tout ce qu’il tenait pour vrai jusque-là n’était qu’un tissu d’histoires racontées pour le protéger. Mais le protéger de quoi ?
De sa vie d’avant Daniel n’a gardé qu’une maison de poupée. Et pas n’importe quelle maison de poupée : c’est la réplique exacte de la maison natale de sa mère, une maison qui recèle de nombreux et sombres secrets. Jusqu’à quels vertiges ces secrets conduiront-ils Daniel ?
Lauréat du prix sorcières 2015 catégorie roman adolescents.

Le cri du petit chaperon rouge Ce livre m’a bouleversée!!! Chamboulée et plein de mot du même genre. Je suis toujours réticente à conseiller ce livre car on ne connait pas l’Histoire personnelle des gens et je me dis que parfois il peut faire du mal en faisant resurgir si on ne le conseille pas “à la bonne personne”. C’est un roman qui est conseillé à partir de 13 ans… Je trouve cela jeune même si le sujet doit être, à mon sens abordé, ou pour le moins pas tabou pour les enfants.

Au centre de ce récit tendu à se rompre, Malvina, treize ans. Les vacances de Pâques commencent. La grand-mère de Malvina est morte, et quelqu’un doit s’occuper du grand-père qui vit désormais seul dans son appartement ; sa mère souffre de migraines chroniques et s’est complètement retirée de la vie de famille ; ses frères et soeurs se désintéressent du problème ; quant à son père, il se contente de donner des ordres. Malvina sera donc le « petit chaperon rouge » qui, à vélo, chaque jour, apporte un repas chaud et une bouteille de vin rouge au grand-père. Lors de sa dernière visite, il a demandé à sa « petite-fille préférée » si elle avait déjà un petit ami, et l’a embrassée sur la bouche. Malvina est restée seule avec sa honte, incapable d’en parler.
Enfin pas tout à fait car lorsqu’elle va brièvement aborder le sujet “papi m’a embrassée sur la bouche” lors d’un trajet en voiture on ne va pas prendre ce geste au sérieux et on va de suite dédramatiser la chose.
Malvina se retrouve seule avec sa honte et se grand-père entreprenant. Mais pas si seule non plus, la présence de sa meilleure amie, d’un gars du quartier et la voisine polonaise de son grand-père qui semble veiller sur elle.
Jour après jour, nous plongeons dans l’intimité de cette attachante héroïne, qui nous fait tout partager : ses souvenirs d’enfance profondément enfouis, sa peur et son sentiment de culpabilité, la naissance de son premier amour, sa complicité avec sa meilleure amie, ses relations conflictuelles avec le reste de sa famille…

j’ai adorée la saga de Marissa Meyer en réécriture de contes, Les Chroniques lunaires 4 tomes : Cinder, Scarlett, Cress, Levana, Winter les romans se suivent. Je les ai offerts à ma petite soeur (27 ans) et une amie (30 ans comme moi, enfin 31 ^^) et elles ont adoré. Alors je ne suis pas folle, et nulle en maths (enfin ça si) j’ai bien dit 4 et cité 5 romans car Levana c’est un tome 3.5. Il est utile à la compréhension en du personnage et à l’Histoire mais pas nécessaire en ce sens qu’on peut le lire à la fin si on veut, mais je trouve mieux de le lire avant le 4 (il existe même des nouvelles numérotées 0.5, 0.6, 2.5 et 3.1 lol qui pour le coup n’apportent pas grand chose grand chose et ne sont disponibles qu’en lecture numérique)

En fait pour cette sage le problème est qu’il ne faut pas se fier pleinement au résumé. Quand ma petite soeur a lu le résumé elle a flippé en mode “c’est quoique tu m’offres là avec tes cyborgs, ta reine venue des étoiles et ta science fiction qui ressemble à du star wars” car elle déteste tout ça lol. Mais je lui ai juste dit de me faire confiance ça s’est soldé par un “je te déteste je dois impérativement lire les autres et avec les enfants j’ai pas le temps je te hais” ^^

J’ai parlé de Mosquitoland dernièrement aussi, c’est peut-être plus ado/pré ado que young adult mais ça fait passer le temps et je l’ai plutôt bien aimé

Mary Iris Malone, que tout le monde appelle Mim, ne voit pas le monde comme tout le monde. Atteinte de troubles mentaux, elle navigue entre le monde réel et le monde qu’elle s’invente. Le jour où elle apprend que sa mère est très malade, elle part bille en tête la retrouver, même s’il faut pour cela traverser les États-Unis. Commence un surprenant et émouvant road movie. La route, les bonnes et les mauvaises rencontres, l’espoir et la désillusion. Et, au bout de chemin, une ado qui fait face à ses propres démons.

Là où tombent les anges est plus ado aussi que YA Solange, dix-sept ans, court les bals parisiens en compagnie de Clémence et Lili. Naïve, la tête pleine de rêve, elle se laisse séduire par Robert Maximilien et accepte de l’épouser.

Mais son prince est un tyran jaloux, qui ne la sort que pour l’exhiber lors de dîners mondains. Coincée entre Robert et Emma, sa vieille tante aigrie, Solange étouffe à petit feu.
Heureusement Lili la délurée et la douce Clémence sont là pour la soutenir. Quand la première guerre mondiale éclate, Robert est envoyé sur le front.
C’est l’occasion pour Solange de s’affranchir de la domination de son mari et de commencer enfin à vivre, dans une ville où les femmes s’organisent peu à peu sans les hommes…


#15

Je l’ai lu la semaine dernière celui-ci et, si j’ai bien vu l’introduction au roman gothique pour les jeunes, j’ai tout de même moyennement accroché. J’ai trouvé l’ambiance trop légère, pas assez poussée malgré la richesse de matériel mise en place…
Je suis très mitigée, car après tout on peut me rétorquer que littérature jeunesse, mais…à cet âge là, on peut aussi lire Dracula par exemple…
Disons que, dans les livres de mes enfants, ils y en a plein dans lesquels je ressens le même plaisir que dans les miens. Et celui-ci m’a un peu déçu.

Par contre, je vais regarder les autres :grin:


#16

Bon, ben apparemment, je ne suis pas la seule à avoir un problème pour classer les livres par âge. Gallimard refait le coup du Clan des Hotori avec Le passe miroir (oui bon, je regardais JUSTE pour m’informer :sweat_smile: ) : sortie le même jour, du même titre en collection ado et en collection adulte (et gag, pas au même prix!)


(source Gibert Joseph)


#17

Pour un jeunesse comme tu dis ça ne me choque pas. Je prends mes neveux et nièces qui par exemple ne sont pas habitués à cette littérature si c’était trop poussif ils en feraient des cauchemars. Du coup je trouve bien qu’il y ait des romans avec divers degrés d’ambiance pour ce style là pour emmener les jeunes en douceur vers un style plus sombre ^^

Je ne les ai pas lus mais de ce que j’ai cru comprendre la saga de l’épouvanteur est beaucoup plus “poussive” .

Je n’ai pas trouvé à quel public (tranche d’âge) était d’ailleurs destiné le passage du diable . En revanche je les ai lus à la suite Blood Family et le passage du diable et j’ai trouvé marrant/intriguant cette impression que certains points des deux histoires se répondent, pour moi du moins car à la base ce n’est pas censé être le cas, c’est peut être pour cela que j’ai bien apprécié ma lecture aussi.

Après celui-ci ne m’a pas fait “peur” et pourtant je suis une flippette comme quand je lis je m’immerge pleinement de l’histoire et de son ambiance, tu prends des livres plus “grand ados” (et encore une fois encore ça dépend de la maturité de chacun j’ai lu certains livres jeunes qui sont généralement plus destinés à un public plus âgé) comme Shinning ou les lumières de septembre j’ai pas forcément bien dormi la nuit… Surtout que mon rideau de douche chez ma mère à l’époque était de la même couleur que celui de la salle de bain dans Shinning!!!
Et pourtant petite je dévorais les Chaire de poule mais en grandissant comme je m’immerge de plus en plus dans l’histoire je deviens flippette ^^


#18

Je vais parler d’un livre peut être plus jeunesse que YA (YYA? VYA? VYYA? :laughing:), pas extraordinaire, mais sympa pour une heure à passer, et surtout dont la thématique vous plaira sûrement : Chasseurs de livres de Jennifer Chambliss Bergman.
Un éditeur, “le Willy wonka de l’édition” a mis en place une version sophistiquée de Book Crossing fondée sur des énigmes. Emily, jeune chasseuse fraichement arrivée à San Francisco se retrouve dans une chasse aux livres qui va se révéler plus prometteuse (et dangereuse) que prévu.
Tous les thèmes jeunesse/ado y sont (amitié, lutte contre un monde adulte trop dur, générosité, etc…), et le rendu n’est pas magique, mais…ca se lit bien. Une fois. Ca devrait plaire à mes schtroumpfs. Pour contextualiser, j’étais à l’hôpital, shootée, en boulimie de lecture. Alors si c’est moins bon que sympa, ayez pitié de moi, je présente mes excuses par avance! :sweat_smile:

En tout cas, ça donne très envie de relire E.A.Poe ! :slight_smile:


#19

12 ème dans la liste!!! Ca s’appelle de la motivation!


#20

Je l’ai acheté avant-hier, j’ai réussi à donner envie à la libraire qui l’a lu et aimé mais… j’ai décidé de le mettre dans mon calendrier de l’Avent! (j’en suis à 13 livres sur 24).
On devrait donc le lire en même temps vu ta place dans la file de réservation! :joy: