Et vous demanderiez quoi au Père Noel, vous ? (strictement book relative ou pas, je ne sais pas)


#61

Cette année, le Père-Noël a enfin compris que OUI!, une hotte remplie (quasi) exclusivement de livres était ce qui me ferait vraiment plaisir. Il n’est pas impossible également que le Club Exploratology m’ait particulièrement décomplexée quant à ma passion pour la lecture ( = ait gravement empiré mon addiction aux livres :joy:), et que ma liste au Père Noël ait été très explicite (Tu veux quoi? DES LIVRES! Tu ne veux pas plutôt un vrai cadeau? :scream: L’homme ayant prononcé cette phrase n’est plus mon frère :smiling_imp:).

La hotte magique contenait donc un certain nombre d’éléments de ma liste:

  • Les culottées, de Pénélope Bagieu. Déjà lu :sweat_smile:: j’ai adoré ce mélange de personnages “historiques”, qu’on a l’impression de bien connaître et qui sont pour certaines des références et d’histoires plus confidentielles, de “petites actions”.

  • le tome 11 de la petite bédéthèque des savoirs: le féminisme, de Husson et Mathieu. Wahou!! Bon, il est entendu que je pars du niveau 0 de la culture féministe, mais j’ai trouvé cette BD extrêmement bien faite. Elle illustre au travers de citations plusieurs époques et courants du féminisme: un excellent ouvrage généraliste, qui bien entendu, m’a donné envie d’en lire beaucoup plus. Sur les six ouvrages conseillés en fin de BD, un était déjà dans ma PAL (Olympe de Gouges de Catel et Boquet) et deux autres dans ma wish-list. Bon, finalement, je vais finir par croire qu’il s’agit d’un sujet qui m’intéresse vraiment :smile:

  • Deux ouvrages de Paul-Emile Victor, Banquise et Boréal. En furetant dans le monde des livres, le nom de l’auteur m’a arrêtée (le scientifique, l’Institut Polaire…), j’ai lu les deux résumés, j’ai ajouté les deux livres à ma liste :innocent:. Je crois que j’ai bien envie de replonger dans l’ambiance de l’Etrangère aux yeux bleus.

  • Un petit tour avec Mary Poppins, d’Hélène Druvert: juste magnifique!

  • Des livres hors-liste, dont je vous parle ici

  • et du thé!! Il semblerait que ma joie à l’ouverture des abonnements Exploratology soit suffisamment manifeste pour la reproduire en toute occasion :heart_eyes:. Trop fort le Père-Noël! :kissing_heart:

Comment ça, j’ai été gâtée? Bon, oui, d’accord, j’ai même carrément été pourrie! Est-ce que je vais finir comme Veruka Salt ou Dudley Dursley? :scream:


#62

Même commentaire : je veux me l’acheter depuis la sortie (et mon libraire pas lutin du tout me l’avait soit-disant commandé pour finir par le vendre à quelqu’un d’autre :rage:), il est aussi bien qu’il en avait l’air alors? (je suis le teaser de l’éditeur depuis le salon du livre de mars !)


#63

Je ne suis une spécialiste ni de la BD, ni du féminisme, mais j’ai vraiment adoré! La préface est très très bien aussi, ainsi que les conseils de lecture et j’adore la couverture et le format. Bon, OK, c’est un coup de coeur! :heart_eyes:


#64

Je viens de m’acheter Lavinia d’Ursula Le Guin en librairie parce que
1-je ne compte plus les fois où @marjorie-founder m’a conseillé cette autrice
2-Il n’y avait plus le Féminisme de le bédéthèque (mais si c’est logique)
3-la nouvelle édition est trop belle


#65

Passage à la librairie ce matin (une autre), je le cherche partout, introuvable. J’interroge le libraire :
"Ha non, quelqu’un est passé acheter les 4 derniers ce matin!"

Sérieusement, ça ne se fait pas!!! :rage: (pas avant que je passe)


#66

Ce n’est pas Papa Noel, mais de moi à moi-même pour me dé-déprimer de vieillir (un an de plus chaque année, c’est dégueulasse) :
-L’homme qui savait la langue des serpents de Andrus Kivirahk
-Black no more de George Schuyler
-Black america de Caroline Rolland-diamond (histoire des luttes afroaméricaines aux USA)
-Ne suis-je pas une femme de Bell Hooks grâce au forum

+les Asli Erdogan et le Ursula Le Guin

+un bon pour Watership down à venir…

On n’est jamais aussi bien servie que par soi-même :grin:


#67

Ils sont tous les deux dans ma wish-list!
Passage à la librairie aujourd’hui pour moi aussi et craquage pas du tout raisonnable juste après le Père-Noël… :innocent:
Je suis une droguée! :sweat_smile:


#68

Ah et pour mon cher et tendre, le Père Noel a apporté le Long John Silver de Bjorn Larsson et Le potentiel érotique de ma femme de D.Foenkinos (le Père Noel est mon pote :innocent:)


#69

Le retour de la folle perdue : je suis en train de réfléchir à commencer maintenant à me faire un calendrier de l’avent avec un livre par jour…de façon à oublier d’ici Noel ce qu’il y a dedans (et prendre le risque de le racheter, oui, oui).
Bon.
Je vais le faire.
Je mettrais ce délire sur le compte des médicaments.
Voilà voilà.


#70

Oh, la super mega trop bonne idée!!! :heart_eyes:

Je repensais justement à ce calendrier de l’avent idéal composé uniquement de livres il y a qqs jours! Bon, pour moi, ce n’est pas la faute des médicaments, mais le fait qu’ici c’est l’hiver, avec de la neige, des dessins de bonhommes de neige, des gros pulls en vitrine, du matériel de ski… forcément, par association d’idées, on en arrive au vieux barbu!!! :joy:

J’ai commandé pl…usieurs livres qui m’attendent sagement chez moi: je n’ai qu’à les emballer à mon retour, de toute façon, entre ma pile à lire et mes Box qui m’attendent, je ne devrais pas être en manque de lecture!!

Merci @Jacmel de partager avec nous tes idées les plus f…antastiques!!!

Par contre, j’ai un peu peur que cela ne devienne ma nouvelle excuse: “mais non, je ne commande pas trop de livres, c’est pour mon calendrier de l’avent! Comment ça, l’avent ne compte pas 47 jours???” :innocent:


#71

Pas faux…Mais je ne suis plus à une excuse bidon près :rofl:
J’avais quand même trouvé "Je dois profiter de la bouquinerie pas chère au maximum, pour économiser de l’argent et m’acheter moins de livres sur internet pendant mon arrêt"
Sérieusement?! :laughing:


#72

Euh… ça ressemble quand même beaucoup à mon excuse classique avec les sites de livres d’occasion :joy:
Et pour me prouver que j’ai raison, je fais même deux paniers: un en neuf et un en occasion…
Bon en l’écrivant, je me rends compte que mon mari a peut-être raison: en ce qui concerne les livres, je suis complètement tarée! :sweat:


#73

L’avantage d’avoir un mari qui ne lit pas beaucoup mais qui sacralise les lecteurs, c’est que jamais au grand jamais il ne remettrait en cause ma bibliomanie, même pour plaisanter.
L’inconvénient c’est que du coup, il aurait plutôt tendance à me pousser (“On n’a vraiment pas d’argent tu sais…avec la rentrée qui vient…
-oui mais c’est un livre
-Oh! ok.”)
Pareil quand j’annonce qu’il faut racheter une bibliothèque…

Quand je l’envoie à la bibliothèque rendre une quarantaine de livres (j’ai plusieurs cartes) et m’en reprendre autant, il est plutôt fier, et du coup en oublie de râler (alors qu’il pourrait quand même) :smile:

Le seul truc qui le saoule vraiment c’est de monter les Billy. Faut être honnête, je suis beaucoup plus douée que lui en montage de meuble :rofl: Le pb c’est le dos


#74

*Vient de gouter enfin le sirop d’érable du calendrier de l’avent
*sur des pancakes
*avec de l’earl grey
:yum::yum::yum::yum::yum::yum:

Il pleut, il fait moche, mais je me régale!


#75

J’ai découvert une édition poche des Hauts de Hurlevent en édition limitée, dans un étui cartonné, avec une préface de … Patti Smith!!! :heart_eyes:

«Emily était pareille à un petit volcan qui, endormi, aurait pourtant bouillonné sans arrêt et aurait craché sa lave dans les mots et les actions des personnages qu’elle avait choisis. […] Son esprit sans entrave n’a pas créé un monde propret. En écrivant Hurlevent, elle n’a pas offert ce que les gens souhaitaient : elle a offert ce qu’elle avait
Patti Smith.

J’ai déjà ce roman. En français et en VO. Et sa lecture me donne envie de taper très fort sur la plupart des personnages (les autres, j’ai plutôt envie de les secouer). Ca ne serait pas raisonnable. Juste pour un étui et une préface. Ridicule. J’en ai quand même envie. Saleté de marketing! :sob: