Pour parler d'Harry Potter


#102

Je trouve que ça te laisse toute latitude pour être vraiment infecte quand ils te cassent les cornes :joy:


#103

Il est censé avoir toujours les cheveux sales ou gras en plus :stuck_out_tongue_closed_eyes:

J’vous jure, faites des gosses! Ils vous le rendront bien!


#104

“un gamin tel que Harry” dis tu dans ta partie floutée : je déteste Harry, je l’ai déjà dit 1 000 fois ^^. Quand Rogue découvre la vérité sur les actes de son père il continue de dire “naaan mon père il était trop super gentil”… 'nan son père était un connard " ^^.

Ouais mais Dumbledore pourrait être un vieux sénile qui ne voit pas tout, de son propre aveux d’ailleurs MONSIEUR LE SUPER GRAND SORCIER (lol) n’a même pas remarqué que plusieurs de ses élèves se changeaient en Animagui pour se balader avec leur pote lunard, donc il aurait pu se planter pour Rogue, et la fin du 6 … je ne sais pas combien de fois j’ai relu le passage en disant “mais putain quel batard ce Rogue”

Mais du même coup Rogue est et restera pour moi un des personnages de littérature le plus complexe tant il est torturé, quand tu sais tout

:joy: :joy: :joy::joy: Bon j’ai toujours trouvé qu’il a énormément de charme


#105

@delphine Concernant Harry: je suis en train de relire le 5 et c’est vrai que dans les premiers chapitres, il est particulièrement détestable, sur le mode “vous êtes tous en train de risquer vos vies pour moi alors que je suis bien tranquille chez les moldus mais je vous déteste quand même”!

Concernant Dumbledore: Je ne me souviens plus très bien, mais est ce qu’on est sûr qu’il n’était pas au courant? Il savait que Lupin était un loup garou et qui étaient ces amis, ça paraît donc un peu gros qu’il soit passer à côté de cela, non? Et il me semble que le saule cogneur a été planté précisément à ce moment là, ce qui ne peut être un hasard. Par ailleurs, Dumbledore a quand même de sacrés failles, il est loin d’être parfait, ce qui est peut-être mieux rendus dans les livres.


#106

@JessP J’ai une amie qui a arrêté net sur ce tome 5…elle est prof au collège et elle a cru se retrouver au boulot :joy:

Harry y est clairement imbuvable…même si ça s’explique par la suite, c’est pénible


#107

concernant Dumbledore il est au courant pour lupin oui mais pas pour les autres, il le dit dans le tome 3 que j’ai fini juste avant le 8

Quant à Harry je ne le supporte dans aucun tome. Il se pose trop souvent en petit orphelin malheureux. OK il n’a réellement plus personne et le poids juste du monde sur les épaules mais ça n’autorise pas à être imbuvable :joy:


#108

@EmilieR Ouiii je l’ai commencé, mais je le lis tout doucement pour savourer mes retrouvailles avec le trio :smiley: Tu me diras ce que tu en as pensé ?


#109

@delphine Trop classe la salamandre de feu !!!


#110

@Emilie haha je vois très bien le genre !!! https://youtu.be/V-O147LJWgA :joy::joy::joy:


#111

Non, mais comment tu fais? C’est du théâtre, la mise en page est super aérée et c’est un HARRY POTTER, le premier depuis des années!! C’est comme de dire: non, non, je vais mettre une demie-heure à manger mon petit paquet de M&M’s… C’est juste impossible!! :persevere::grin:

Bon, en même temps, tu as aussi essayé de faire croire au monde entier (enfin aux gens regardant BFM) que tu n’allais pas ouvrir ton livre acheté à minuit parce que 'le lendemain y’a boulot"… euh, t’as vu où tu travailles? Tu ne te rends pas compte de la chance que tu as de pouvoir dire que lire le HP, et bien, c’est du boulot justement!! :joy:

Et sinon: bonne lecture! Hâte de pouvoir en parler avec toi!


#112

Vous me faites peur avec vos floutages, je n’ose pas déflouter haha :sweat_smile:


#113

Les derniers floutages, c’est sûr les 7 premiers tomes, tu peux y aller, je pense.
Mais de toute façon, tu ne vas pas réussir à faire durer le tome 8 encore trois semaines, donc très bientôt, tu pourras déflouter sans risque :smile:


#114

@JessP haha et ben, je fais comme quand je lisais les anciens, je me force a arrêter et à ne pas lire le soir :joy: (mais oui c’est dur !!!)
Mais en vrai je l’ai pas ouvert le soir ; HP c’est sacré, il fallait que ce soit ultra cosy, pas de bruit (= pas l’amoureux qui ronchonne à côté pour que j’éteigne la lumière), avec un temps maximum devant moi hihi


#115

On ne parle pas assez du fléau des amoureux empêcheurs de bouquiner en long! :wink:

Le mien a la faculté de s’endormir hyper vite, du coup, je lui dis “je finis juste le chapitre et j’éteins”, et ça marche, il s’endort niark niark niark!:stuck_out_tongue_winking_eye:

Et s’il se réveille, je lui dit que les chapitres sont hyper longs/ que le livre est en anglais donc je lis moins vite/ tout autre excuse bidon et comme il est tout endormi, ça marche encore! Re niark niark niark ! :stuck_out_tongue_closed_eyes:

Bon sauf qu’il me capte tout de suite au réveil avec ma tête de “j’ai fini Crimes et châtiments à 3h du mat’”:sweat_smile: (et que pour HP8, il était bien content que je lise vite, pour qu’il puisse s’y mettre ensuite :joy:)


#116

Tu l’as lu le 8 toi?


#117

Oui, en VO, le jour de sa sortie mondiale, pas pu attendre :innocent:


#118

Ha ben faut que je te MP sur un truc alors


#119

Quand il est 2h du mat’ pour la deuxième fois de la nuit et que j’insomnise, je lis ce genre de truc :smirk:
J’aime beaucoup la première info sur la diminution des hospitalisations d’enfant à la sortie des HP :joy:

NB traumatisé: je me relève à 2H10, je lis, j’écris, je bidouille, je farfouille un bon moment, et je lève les yeux pour regarder l’heure… 2h09. Whaaat? WHAAAAAT? Ah! Ah, oui, ok, c’est normal.
:dizzy_face: :sleeping:


#120

Bon… Ça y est… Je viens de fermer le dernier tome d’Harry Potter, Les reliques de la mort… Je ne sais pas par quoi commencer… Premièrement, je peux dire que je suis désormais entrée dans le cercle des mordus d’Harry Potter (j’ai failli écrire moldus mais y a des limites à tout). J’ai adoré cette saga. Et je suis bien contente de l’avoir lue car si le premier film m’avait plu, par sa nouveauté, j’étais quand même passée à côté des autres. J’ai donc le sentiment étrange d’avoir réalisé quelque chose d’utile… J’ai adoré cette histoire pour plusieurs raisons (ATTENTION SPOIL, JE NE SAIS PAS COMMENT FLOUTER :flushed:) :

  • l’univers, évidemment, d’une richesse époustouflante ; j’ai adoré les multiples trouvailles de l’auteur, mention spéciale aux Beuglantes :grin: ;
  • les personnages, tous profondément humains, en ce sens que tous ont des failles (sauf ces gros debiles de Crabbe et Goyle) : j’ai apprécié que Harry soit si infect par moments, ce qui le rendait extrêmement humain et réaliste ; que Harry, Hermione et Ron se disputent souvent, car ce sont des ados ; que Dumbledore ait commis des fautes ; que Rogue :heart_eyes: ne soit pas si mauvais que ça (j’étais quasi sûre d’avoir compris la vérité mais peut-être est-ce dû à ma nature qui cherche à voir le bien partout, un peu comme Dumbledore ?) ;
  • la philosophie du livre : la gentillesse triomphera car elle est une vertu, oui, oui ! Les gentils sont ceux qui sont les plus stigmatisés : les Weasley n’ont pas un sou, sont roux mais ont le cœur sur la main et jamais ne se détourneront de Harry (sauf moment de faiblesse de Ron, ce qui renvoie à plus haut) ;
  • la signification politique : le clan Potter/Ordre du phénix c’est la tolérance, l’ouverture aux autres, la bravoure. Le clan de Voldemort c’est le repli sur soi, le mépris de l’autre, la haine de ce qui est différent. Voldemort c’est Ménard, Trump et Hitler à la fois ! ;
  • la lutte d’Hermione pour libérer les elfes de maison : ça c’était génial ! Et ça n’a pas du tout été développé dans les films !

Voilà, en “quelques lignes” mes sentiments sur cette merveilleuse saga !

Seul bémol (non en fait y en a deux) : j’ai été agacée de l’espèce de chasse au trésor qu’imposait Dumbledore à Harry alors qu’il aurait pu tout lui expliquer… Mais j’ai compris à la fin que le meurtre de Voldemort devait aussi être initiatique pour Harry… J’ai aussi été saoulée que seuls les mangemorts utilisent les sortilèges impardonnables : pourquoi l’ordre du phénix ne le fait pas puisque leur vie est en danger ? Certes, il faut le vouloir pour tuer, ce qui cadre avec les qualités essentielles des partisans de Harry, mais bon, ça me semblait être une ficelle un peu grosse pour prolonger les combats…


#121

D’ailleurs Lupin le reproche à Harry lors de leur fuite de la maison de Harry dans le dernier tome ;).
Et je crois que c’est ce que je préfère du côté Ordre du Phénix : le doute, la remise en question, le débat, la confiance…bref le fait qu’il n’y ait pas une seule opinion qui soit la bonne.