Quelle est votre lecture du moment ?


#1203

Petite panne de lecture, je laisse traîner mes lectures ou les abandonne. Mais j’ai fait une insomnie, du coup je vous écris en ayant fait nuit blanche. J’ai donc pioché dans ma PAL Jeunesse /YA (elles sont mélangées chez moi). Le site de l’éditeur le préconise à partir de 12 ans, mais une fois encore je trouve l’âge indicatif.
J’ai lu Inséparables de Sarah Crossan. L’auteur semble s’être beaucoup documenté pour son roman, pure fiction, dans lequel on suit des soeurs siamoises qui ont 16 ans. je ne veux pas trop en dire de peur de spoiler. le roman est écrit sous la forme d’un journal, plus journal de bord que journal intime puisqu’elle nous raconte son histoire.


#1204

Hop, dans ma wish list! Merci :wink:


#1205

Il se lit facilement, je l’ai lu en quelques heures sur ma nuit blanche, ce n’est pas le “roman du siècle” mais j’ai trouvé le sujet sympa. Une note de l’auteur à la fin explique un peu comment elle a eu l’idée et comment elle s’est documentée.


#1206

Grâce à @Pauline (sur son blog), j’ai dévoré le Faiseur d’histoire de S.Fry :heart_eyes: , qui sur un prétexte d’uchronie politique (et si Hitler ne naissait jamais?) nous fournit un chouette roman d’aventures et d’amour qui fait passer un très bon après midi!!!


#1207

Waah merci pour tous vos retours (enthousiastes) sur Le Passe Miroir et la Servante écarlate!!! :slight_smile:

Bah du coup je vais les lire - même si je sais pas quand, ma PAL Explo est restée à la même hauteur depuis une semaine (je lis, j’enlève des livres… Mais j’en rajoute en même temps, c’est malin).

En fait, je ne suis pas sûre que ça soit les mêmes personnes finalement, mais c’est un peu les mêmes titres qui reviennent quand je discute avec des lecteurs “au hasard”. C’est impressionnant de voir ces mouvements de fond quand on est un peu extérieur comme moi aux dernières nouveautés. Mais surtout, c’est rare je trouve de trouver des best-sellers qui rassemblent vraiment beaucoup de profils de lecteur différents (je pense par exemple à L’ombre du vent de Zafon, c’est quand même un sacré coup de maitre) ; d’où ma curiosité pour les deux titres.

@Liligwen Eh bé, si ça a autant impressionné ton compagnon, ça veut dire quelque chose sur la série! :o


#1208

J’adore le blog de @Pauline! :heart_eyes:
Son dernier article sur la piraterie est fantastique, tant par le choix des livres proposés que par la façon dont il est écrit: c’est un vrai bonheur à lire! :skull_and_crossbones:️:shark::ocean::world_map::desert_island:


#1209

@Jacmel aaaah, je suis trop contente qu’il t’ai plu !
Et c’est tout à fait ça, c’est vraiment un roman qui fait passer un bon moment, ça m’a donné envie de lire autre chose de Mr Fry :heart:
Et merci à toi et @JessP, je vais vraiment prendre la grosse tête avec tous ces compliments :no_mouth:

D’ailleurs, je suis en pleine lecture d’une petite curiosité en ce moment : Meddling Kids d’Edgar Cantero (pas encore sorti en France). C’est un mélange entre le Club des 5 d’Enid Blyton, Scoubidou, Ça de Stephen King et un peu de Lovecraft saupoudré… J’en suis encore à la première partie mais c’est assez amusant à lire !
Même si ça surfe quand même beaucoup sur cette vague de retour des années 80/90, il faut bien l’avouer…


#1210

Une des plus alléchantes descriptions de livre que j’ai lues :smiley:

Bon sinon, du coup j’ai tapé Edgar Cantero sur Dilicom pour voir, j’ai vu qu’à la base le mec était publié par une maison que je connaissais pas du tout qui s’appelle Super 8, du coup je clique sur le lien, et je tombe sur aussi une des meilleures présentations de maison d’édition jamais lues :

“En numérologie, paraît-il, le chiffre 4 représente la stabilité. Mais si vous pensez que Super 8, qui fête ses quatre ans d’existence, va s’endormir sur ses lauriers tel un patron du CAC40 avachi en classe affaires après le passage du chariot champagne, soyez rassurés : l’année 2017, nous la voulons survoltée, stellaire et méchamment imprévisible”

Bon bah si j’envoie du livre de cet éditeur dans les prochains mois, ce sera grâce à @Pauline :wink:


#1211

Je viens de le trouver dans ma liseuse… et de le commencer! J’avais dû également lire et apprécier l’article de @Pauline… avant de complètement oublier :sweat_smile:


#1212

J’ai tout de suite pensé à Exploratology en le commençant justement :blush:

Et olalah :scream: Eh bien je guetterai alors :yum:


#1213

Comme j’ai vraiment aimé La servante écarlate de Margaret Atwood et que " ma " bibliothèque du bout du monde contient d’autres romans de l’autrice, j’ai choisi de lire The blind assassin ( le tueur aveugle en VF) ( et de mettre les autres dans ma wish list :innocent:).

Pas de dystopie ici: à la fin de sa vie Iris nous raconte son enfance et sa vie de jeune adulte, marquée par l’accident de voiture mortel de sa sœur Laura, dont le roman publié à titre posthume fit scandale localement lors de sa sortie et est toujours l’objet d’une sorte de culte, plusieurs décennies plus tard.

J’ai retrouvé le même plaisir de lecture qu’avec la Servante écarlate: l’écriture est fluide et laisse toute sa place à l’histoire, dans laquelle je me suis complètement laissée emporter.

J’ai adoré la construction du roman, comme un puzzle ou des poupées russes temporels, entremêlant des chapitres de la vie actuelle de la narratrice et de son enfance avec des extraits du livre de Laura (qui inclut des histoires de SF) ainsi que des extraits de journaux. Tout se met en place doucement et cette progression est un vrai régal.

Si ce roman donne moins à réfléchir sur la condition féminine que la Servante, il offre tout de même de très jolis personnages féminins avec notamment des stratégies d’adaptation/ rébellion par rapport à la place attendue de la femme dans la société canadienne du début du 20 e siècle.

Bref, peut être pas un coup de cœur, mais une très jolie lecture qui me donne bien envie de m’intéresser de près aux autres romans de l’autrice.


#1214

Je viens d’engloutir (je crois que c’est le terme exact! :grin:) Pierre qui roule de Donald Westlake. Quel plaisir de retrouver l’ami Dortmunder, découvert avec Dégât des eaux, et sa bande de joyeux truands pas forcément très chanceux, mais attachants par leur côté extrême (le fou de voiture, le mordu de maquettes ferroviaires, le bellâtre…).
Le schéma narratif étant exactement le même que pour Dégât des eaux, je suis contente d’avoir attendu aussi longtemps entre les deux: j’aurai moins apprécié si je les avais enchaîné, je crois, alors que là, c’était vraiment très agréable.
Je mets donc tout en bas de ma PAL celui qui m’attend à la maison!


#1215

Je viens de le terminer et j’ai vraiment passé un très bon moment :heart_eyes:

@Pauline en parle merveilleusement sur son blog, et après avoir relu son article à ce sujet, je comprends mieux pourquoi ce roman se trouvait dans ma liseuse :joy:

N’étant pas très calée en histoire, je pense que je suis passée à côté de pleins de petits détails savoureux pour les experts de cette periode.

Et petit détail pour chipoter un peu tout de même, je ne suis pas sûre qu’il vieillisse très bien: il est bourré de références qui si elles restent compréhensibles, font déjà un peu dépassées: windows 95, obsession de Calvin Klein, etc.


#1216

:joy::joy: J’ai explosé de rire à ce moment du roman


#1217

Je l’avais eu dans l’abonnement l’an dernier ! Juste avant de faire une coupure pour raisons d’économie ^^ Et j’avais eu un petit ralentissement de lecture à ce moment-là du coup j’avais laissé le Palais des Illusions de côté. Mais je suis tellement contente de l’avoir ressorti, magnifique magnifique roman, j’ai passé un superbe moment avec Panchaali, c’était tellement épique et intense !

Quant à La Passe-Miroir, je ne peux que le recommander aussi, le premier tome n’avait pas été forcément un coup de coeur pour moi mais j’ai vraiment bcp aimé le 2 et le 3, très immersif et original !
Et La Servante Ecarlate est vraiment à lire, ça donne vraiment à réfléchir et j’ai tout particulièrement aimé la fin traitée de façon originale.


#1218

J’ai lu “léger comme une plume”… bon ok je l’ai eu dans mon happy meal à midi (oui un happy meal, chut on juge pas ^^) et ok il fait 20 pages (de lecture, sinon avec les pages imagées y a un peu plus lol )et y a autant à lire que dans une “monsieur et madame”. Mais n’empêche que du coup comme je suis en panne de lecture ça passe crème lol


#1219

Je me fais une petite liste de lecture pour la semaine, une dizaine de livres. J’enrôle mon chauffeur/porteur et j’arrive à la bibliothèque.
9 livres sur 10 sont rangés en SF.
Mais que m’arrive-t-il??? Que deviens-je? Ou vais-je? Un tiers de ma PAL est de la SF. MOI??? :scream:
Je crois que je suis victime d’un brutal changement de personnalité.


#1220

La preuve par l’exemple…Quel titre lis-je lorsque j’insomnise? Je vous le donne en mille


#1221

Tu sais que je me suis surprise à le lire cet été?
Ce qu’Exploratology et ce club font de nous, tout de même. :joy:


#1222

Comme j’avais bien aimé le cocktail “Zola rencontre les soeurs Brontë” de Nord et Sud d’Elizabeth Gaskell, j’ai décidé de lire le premier roman de cette autrice, Mary Barton.

Et bien, cette première oeuvre est nettement plus fortement dosée en Zola! On suit pendant qqs années l’enfance et la vie de jeune adulte de Mary Barton, fille d’un ouvrier de Manchester qui deviendra “cousette”. Aux turpitudes de sa vie personnelle et familiale s’ajoutent les différentes crises du textile qui vont mettre à genoux les ouvriers et renforcer la mésentente avec les patrons.

J’ai particulièrement aimé le fait que rien ne soit caricatural, il n’y a pas les gentils contre les méchants et dans chaque “camp”, il peut y avoir des motivations et des attitudes différentes, des plus extrêmes au plus conciliantes (ce qui était déjà le cas dans Nord et Sud).

Si je voulais chipoter un peu, je dirais qu’on peut regretter que l’autrice soit la narratrice, et que par conséquent, elle décrive la misère ouvrière telle qu’elle en a été témoin (en tant que femme de pasteur) et non telle qu’elle l’a vécue. Elle exprime donc toujours un point de vue extérieur et même si l’on peut louer son effort de compréhension, j’ai trouvé que c’était parfois un tout petit peu condescendant (mais c’est peut-être un effet de l’époque).

Bref, une jolie lecture, qui sera très certainement suivie d’autres titres.