Quelle est votre lecture du moment ?


#1444

Ma lecture du moment ?
SX338_BO1%2C204%2C203%2C200

Chouette alors :zipper_mouth_face::roll_eyes::sleeping:


#1445

Ne pas se fier à la couverture, ni au titre, ni au sous-titres explicatifs… ou alors, si? :disappointed_relieved:

Non, aller, fais nous rêver, parle nous plutôt de ton dernier coup de coeur! :star_struck:

Et par ailleurs, avec @Pauline, on se demandait si tu ne pourrais pas nous conseiller une bonne biographie de Frida Kahlo? :mexico: :paintbrush: :white_flower:


#1446

Je l’ai lu, énorme coup de cœur :heart_eyes:
Le chapitre sur la compression des MPEG est incroyable, j’en ai versé une larme !!!

Et plus sérieusement, j’adorerais lire une biographie de Frida Kahlo que tu approuves !


#1447

Vivement l’article sur ton blog! Trop trop hâte! :joy:


#1448

Ah oui? ce n’est pas mon préféré :stuck_out_tongue_closed_eyes: Ce n’est rien, j’ai la suite sur ma PAL :
SX350_BO1%2C204%2C203%2C200SX334_BO1%2C204%2C203%2C200


#1449

Pas ailleurs , rigolez bien, je N’ai JAMAIS lu une seule biographie de Frida. Voila. Par contre, j’adore BO1%2C204%2C203%2C200
Son journal.


#1450

D’habitude, j’enchaine les livres sans me poser beaucoup de questions, sans forcément chercher une cohérence ou un antagonisme entre deux livres qui se suivent, mais là, j’ai été particulièrement déconcertée par un grand écart littéraire!

J’ai commencé par Les jardins statuaires de Jacques Abeille, récit de voyage fantastique se passant à une époque rappelant le moyen-âge, dans lequel un “étranger” découvre un monde de jardins clos dans lesquels des hommes cultivent des statues au sein d’une organisation très codifiée. L’écriture est soignée, le rythme lent, le récit ponctué de considérations socio-philosphiques.

image

Puis je me suis lancée dans le Tigre Blanc d’Aravind Adiga, roman épistolaire indien contemporain dans lequel le narrateur, ancien domestique-chauffeur devenu entrepreneur, raconte sa vie à la fois terrible et extraordinaire… au premier ministre chinois (!) dans un style direct et vif, avec un humour très particulier que je n’ai rencontré jusque là que dans des romans indiens.

image

Bref, deux livres très différents et deux lectures qui l’étaient tout autant: j’ai pris mon temps pour le premier et englouti le second (et ce n’était pas seulement en raison de leur longueur respective!).


#1451

Voici plusieurs mois que j’ai dans ma PAL Des vies en mieux d’Anna Gavalda, dont je repoussais la lecture en raison, soyons honnête, d’un certain snobisme (elle est trop populaire, c’est une lecture de vacances, elle est trop lue, j’ai envie d’autre chose…).
Alors même que j’ai lu plusieurs fois Ensemble c’est tout, que j’ai volontairement oublié après lecture les nouvelles de Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part parce que l’une d’elle résonnait trop fort en moi et que j’adore Je l’aimais. Bref, du snobisme bien crétin.

Commentaire de mon fils:tu lis l’histoire de trois jus de fruit?:joy:

Des vies en mieux est découpé en trois parties indépendantes, chacune racontant le moment où une vie bascule, a priori vers quelque chose de mieux, mais l’histoire s’arrêtant à chaque fois bien avant le bilan, comment en être sûr? On ne peut que se contenter de partager l’espoir, parfois légèrement angoissé, du héros.

J’ai eu un véritable coup de coeur pour la première partie, Billie, l’histoire d’une ado pauvre et marginalisée qui survit grâce à son amitié avec un garçon peut-être aussi perdu qu’elle, mais qui est le seul à la considérer comme un être humain à part entière.
Les émotions, les réactions de Billie sonnent souvent juste, sentent le vécu, ne laissent pas indifférent sans pour autant que l’on éprouve l’envie de porter le moindre jugement.
Sur la forme, Billie raconte sa vie, elle ne l’écrit pas, le style est donc très “oralisé”, avec des répétitions, des références très contemporaines (ce qui me fait penser que le roman ne vieillira peut-être pas très bien), des tournures de phrases un peu bancale d’où, pourtant, se dégage une poésie un peu gouailleuse (on est clairement en face d’un très beau travail d’écriture et pas dans la transcription de dialogues de télé réalité).

Cerise sur le gateau, les personnages m’ont donné envie de lire On ne badine pas avec l’amour!

Bref, foin du snobisme, j’aime Anna Gavalda!


#1452

Mais alors??? Personne ne lit cet été? Bon, en l’occurrence, de mon côté, il semblerait que la présence 24 h/24 h de mineurs délicieusement surexcités affecte très légèrement ma capacité de lecture et de détente. En évaluant grossièrement, je dirais que je passe de plusieurs heures par jour à… rien du tout. Voilà. Vacances de lecture.

Par contre, si vous voulez je peux disserter sur le plaisir de renvoyer un volant en plein soleil par 40° à l’ombre-sans-ombre ; l’intellectualité poussée des séries jeunesse de Netflix (en vrai, certaines ne sont pas mauvaises du tout, je conseille en particulier Odd Squad pour les fins de maternelle/CP/CE1, c’est très bon) ; la joie immense de se liquéfier sur place en quelques secondes…comme tout le monde quoi.

Mais vraiment… C’est à regarder. Promis. Ce n’est pas un piège (hormis le risque de voir vos enfants chanter ça en boucle)


#1453

Sur la page Facebook d’Actualitté

…Ceci dit, il manque la principale “Mais t’as vraiment lu tout ça?”


#1454

tellement vrai, tout ça !
et on pourrait rajouter : pour ton anniversaire et Noël, tes proches ne te demandent pas " qu’est ce qui te ferait plaisir ?" mais " qu’est ce que tu veux comme livre ?" !


#1455

Dans la catégorie bingo littéraire, je ne sais pas si vous aviez vu celui-ci