Quelques conseils en science fiction ?


#21

@Jacmel

ah ça me motive du coup! La thématique de ce roman a interpellé l’amoureuse deslivres que je suis…


#22

@marjorie-founder risque de ne pas me croire vu la tronche de ma Bibliothèque, mais moi qui énormément de Fantasy, j’ai du mal à accrocher avec la SF, bien que la plupart des gens fassent l’amalgame et rangent tout ça dans la “littérature geek” :smirk:

Néanmoins, si je devais commencer quelque part, je pense que ça serait par la Saga Vorkosigan puisque ça fait des années que mon mari m’en parle et qu’il les a lui-même lus et relus 4 ou 5 fois.


#23

Et ce qui est encore plus marrant c’est que j’allais justement parler de ces deux livres car c’est la seule chose que j’aie lue qui se rapproche de la SF…
J’ai découvert Chroniques martiennes au collège en classe de français et j’avais beaucoup aimé. Je me souviens encore très nettement d’une des nouvelles qui m’avait fait froid dans le dos et que j’avais lue et relue pour me faire peur… Je te laisse découvrir…
Quant à Fahrenheit, je ne me souviens que de la fin qui est une déclaration d’amour magnifique à la littérature :heart_eyes:
Hâte que tu nous dises ce que tu en auras pensé !


#24

Bon, et bien voilà, vous avez gagné: j’ai noté quelques titres! :smile:
Comme si ma whish-list n’était pas assez grande!


#25

Vu qu’on bute à chaque post sur la définition de la SF, j’ai fait mes devoirs:

Définition de l’ami Wikipedia : “La science-fiction est un genre narratif[…]structuré par des hypothèses sur ce que pourrait être le futur ou ce qu’aurait pu être le présent voire le passé (planètes éloignées, mondes parallèles, uchronie…), en partant des connaissances actuelles (scientifiques, technologiques, ethnologiques…). Elle se distingue du fantastique qui inclut une dimension inexplicable et de la fantasy qui fait souvent intervenir la magie.”

Ce qui classe de facto Le meilleur des Mondes en SF (super bouquin !)

Définition de Terry Pratchett, plus simple"La science-fiction, c’est de la fantasy avec des boulons. " :stuck_out_tongue_closed_eyes: :

Ce même Wikipedia consacre un article entier à la SF post-apocalyptique : donc a priori le titre que tu recommandais en fait bien partie, bravo :smiley:

Pour continuer sur Starship troopers, je n’ai pas vu le film, mais j’ai du mal à imaginer une interprétation burlesque après cette lecture qui m’a semblée plutôt sérieuse sur le propos militariste ; les théories exposées sont cohérentes tant que tu acceptes le postulat de départ, et j’ai eu limite l’impression d’un cours de philosophie par moment (je pense aux passages de début sur la morale citoyenne, la question de la responsabilité,etc.)… Mais je rajoute le film à ma PAV :smiley:

Il va falloir que je demande des congés supplémentaires à mon patron pour toutes ces nouvelles lectures + films :innocent:


#26

Je garde un bon souvenir de cette série que j’ai lue ado, mais de mémoire j’avais eu du mal à plonger dedans au départ car l’univers est complexe et certaines stratégies militaires longuement développées, d’où un petit côté “aride” par moments.

Si tu aimes bien la fantasy, je te conseillerais (si tu ne l’as pas déjà lu!) La ballade de Pern : une planète est régulièrement dévastée par des attaques de “fils” dévoreurs de toute matière organique. Seule solution : les brûler avant qu’ils ne touchent terre…grâce à des dragons !


#27

Oh Yeah!!! En voilà un que j’ai oublié!! :slight_smile: Je plussoie cette sélection! D’ailleurs, @marjorie-founder a enfin acheté un bouquin de SF ce week-end. Je vais mettre ça dans mes réussites personnelles :stuck_out_tongue:


#28

Beuh, de toute façon, j’aime la SF, où est la victoire ? :stuck_out_tongue: C’est juste que j’ai beaucoup beaucoup moins le temps de lire autre chose que de la littérature générale avec Exploratology :stuck_out_tongue:

Bon et pendant notre week-end à Lyon j’ai acheté le premier tome d’Hyperion cité plus haut (dans une librairie qui s’appelle Ouvrir l’Oeil où le libraire est trop cool, s’il y en sur Lyon qui me lise… :wink: ) J’avais commencé à le lire dans le train, ça a l’air pas mal du tout! Même si je me suis rendue compte au bout de dix pages que j’avais plus du tout l’habitude de lire de la SF : où tu es bombardé d’informations pas compréhensibles et de mots inventés, bref ça demande de la concentration :wink:

Je note tout ce que vous avez dit. La ballade de Pern a quand même un synopsis qui déchire.
@Louise les définitions Wikipédia sont toujours utiles pour se rafraichir :smile: Surtout avec la SF qui a 3000 sous-genres…
J’aime bien la définition du Sir Pratchett sinon :joy:


#29

Victoire!!! :joy:


#30

Oh et bien moi qui souhaitait justement m’ouvrir un peu plus à la SF, je sens que ce topic va être une véritable mine au trésor !!


#31

Hyperion, c’est trop cool! Au bout d’un moment, tu verras, tu t’habitues au vocabulaire (même si les explications techniques, à moins de t’y connaître en physique quantique et autres sujets approchants, ça reste toujours galère).

Du même auteur, tu peux tenter les deux tomes Illium et Olympos, qui sont un peu plus faciles d’accès, parce qu’ils se concentrent sur la mythologie troyenne (dans le futur, les hommes qui vivent sur la terre dévastée et hyper technologique se délectent d’un feuilleton sur la guerre de Troyes version télé-réalité, pendant que des robots-crabes/insectes essaient d’envahir/détruire Mars et qu’une créature qui pense être Caliban de La tempête dévore les humains envoyés pour être régénérés dans l’espace)


#32

Parmi mes dernières lectures en SF, je conseillerais:

  • Dan Simmons: le cycle d’Hyperion, celui d’Illium, et l’Échiquier du mal. Ces livres sont très bien écrits, et se lisent avec envie. Le bémol, c’est pour Hyperion et Illium le vocabulaire technique, qui a tendance à perdre, et les références obscures (pour moi en tout cas) à certains auteurs anglais. Attention aussi pour l’Échiquier du mal, c’est très très très dark (en gros, c’est une histoire de personnes qui se nourrissent de l’âme des autres, et qui s’ancre beaucoup durant la Shoah)

  • Larry Correia: le cycle du Grimnoir, et celui des Monster Hunters. Le premier est une uchronie qui se passe dans les années 30, où les forces du bien et du mal s’affrontent grâce à des groupes de mutants dotés de super-pouvoirs. Le second est l’histoire d’une société de mercenaires qui tuent des monstres (loups-garous, vampires, chupacabras, j’en passe et des meilleurs) et affrontent des crustacés aliens géants. Les deux cycles sont très bien écrits, se lisent très vite et sont hyper prenants (le genre de bouquin que vous pouvez lire toute une nuit sans vous apercevoir que la nuit est passée). Il y a aussi une bonne dose d’humour, surtout dans les Monster Hunters (les trolls d’internet qui sont de véritables trolls, les nains de jardin qui sont des gangsters suédois, et la créature de Frankenstein qui est devenue l’assassin préféré du gouvernement américain)

  • Les sagas pour ados Hunger Games et le Labyrinthe: c’est pour ado, mais drôlement bien fait (surtout hunger games)

  • Pratchett (même si c’est plus fantasy que SF)

  • la série des Hitchhiker’s guide to the galaxy: parce que tout le monde devrait connaître la réponse à la question sur le sens de la vie et de l’univers

  • la série des Thursday Next et celle des Nursery Crimes de Jasper Fforde: La première parce que l’héroïne se balade dans les livres avec le chat d’Alice au pays des merveille, la seconde parce que le bonhomme de pain d’épices est en réalité un serial killer sanguinaire, que les trois petits cochons se font traîner au tribunal pour avoir tué le grand méchant loup, et que la poule aux oeufs d’or a été sauvée de la vivisection aux mains des services secrets par un policier au grand coeur


#33

Jasper Fforde :heart_eyes: Mais est-ce de la SF? On en revient à l’éternel pb de la définition :grin:
D’après Wiki, les romans de Jasper Fforde peuvent être classés dans le “genre light fantatsy, dans la mesure où l’humour en est l’ingrédient dominant”.

J’ai déjà bcp parlé de la série des Thursday Next, mais je suis heureuse de voir qu’une autre Exploratologue a également lu les Nursery Crime Division, que j’aime également bcp.

En fait, je crois que j’ai tout lu de cet auteur: la série Jenifer Strange, savoureuse parodie des livres pour ado avec des dragons et de la magie et la série La tyrannie de l’arc en ciel, dans laquelle le monde est séparé en différentes castes déterminées en fonction de la couleur que chacun distingue (leur vision des couleurs est très limitée par rapport à nous): les Pourpres sont les rois du monde et les gris les laissés pour compte.

Lisez Jasper Fforde :smile:


#34

On en revient TOUJOURS à J. Fforde :heart_eyes:


#35

Il est souvent classé en SF dans les librairies…qui doivent bien se casser la tête parfois :laughing:


#36

Je note, je note ! :slight_smile:


#37

Il n’y a pas encore de topic dédié ? :wink:


#38

Non, mais je crois qu’avec @Jacmel on a réussi à en parler dans tous les sujets :joy:
Je crois que, pour le moment, on a une convertie, mais d’autres vont bien finir par craquer et elles auront bien raison! :grin:


#39

On va créer un point Forde sur le principe du point Godwin, la première qui le case dans la discussion gagne un point Pickwick :joy: :stuck_out_tongue_closed_eyes:


#40

Tu as vu à quel point nous sommes stoïques?

:joy:
Vendu!

:innocent: