Quels livres avez vous détestés... alors qu'ils sont encensés ?


#22

Un peu pareil pour moi: j’ai bien aimé Ensemble c’est tout, mais j’ai trouvé le buzz autour de ce livre un peu extrême. Par contre c’est pour La consolante du même auteur que mon avis est très mitigé: c’est une histoire qui se lit facilement, mais je ne lui ai vraiment rien trouvé d’extraordinaire.


#23

ptin ça me rappelle la terminale et le bouquin qu’on avait eu à lire. Un roi sans divertissement. Remarque je me suis tellement fait chier que j’étais bien dans le thème du livre au moins


#24

Un roi sans divertissement, un de mes livres préférés. C’est un polar avec un peu d’action quand même je trouve. Tu as réessayé ?
On dit souvent que les livres imposés laissent des mauvais souvenirs !


#25

Elle est où l’action? lol
Le thème du livre c’est quand même l’ennui en plus du côté polar. On a quand même un homme qui tellement empreint par l’ennui se plait à regarder du sang sur la neige lol.[quote=“Juliet, post:24, topic:108”]

On dit souvent que les livres imposés laissent des mauvais souvenirs !
[/quote]
j’avais adoré Chrétiens de Troyes, en même temps tout ce qui est légende arthurienne j’adore Les fleurs du mal et Don Juan me laisse plutôt un bon souvenir. En fait en dehor de Giono j’ai pas souvenir d’avoir détesté un livre de cours. La même année j’ai eu le Procès de Kafka qui me laisse un souvenir mitigé. J’avais aimé ce que le livre dénonçait mais l’écriture est lourde, je trouvais du moins.


#26

Justement, le lien entre Perceval et Un roi sans divertissement est génial.


#27

Ouais mais Perceval y a quand même vachement plus d’action.


#28

Il est téléchargé :relaxed: Ta description m’a vraiment donné envie!
Maintenant il faut que j’arrive à arracher la liseuse des mains de mon cher et tendre :unamused:


#29

Han Le Procès quelle révélation pour moi!
Contrairement à toi j’ai beaucoup aimé l’écriture qui, certes est ardue et intense, mais participe vraiment à la création de l’univers absurde et anxiogène développé…


#30

Je suis toujours surprise des différences de perceptions d’une oeuvre d’une personne à une autre :slight_smile: !


#31

Une révélation je n’irais pas jusque là. Mais j’ai aimé le livre. Et on a visionné le film aussi dans le cadre de l’étude de l’oeuvre.


#32

Héhé oui le film! Je trouve que Wells a brillement adapté l’oeuvre et lui a donné un aspect encore bien bizarre et oppressant…


#33

Il faudrait que j’essaye de lire celui-là ; j’avais adoré l’adaptation de 1943 par Robert Vernay…


#34

Guerre et paix…
Belle du seigneur…
tout Michel Houellebecq…
souvent Amélie Nottomb…


#35

@JessP Tout à fait, Le Comte de Monte-Cristo est mon roman préféré donc je ne peux pas dire le contraire :blush:
En règle général Dumas est une très bonne voie pour se lancer dans les classiques, l’écriture est assez simple, c’est très concentré sur l’action et les dialogues, et comme c’est du roman feuilleton il y a toujours des astuces pour tenir en haleine à la fin des chapitres !
Les Trois Mousquetaires sont fantastiques aussi (surtout en prenant la trilogie comme un ensemble, j’ai eu des frissons à certains passages), mais ça n’aborde pas du tout la même chose. Si tu aimes le roman de cape et d’épée c’est parfait, autrement je te conseillerais plutôt Le Comte !

En tout cas tu me diras ce que tu auras pensé du Zola @AnaisC, au pire tu seras confortée à tout jamais dans ton désamour pour lui !

@artisteaunezrouge haha, Belle du Seigneur est l’un de mes romans préférés :joy:
Bon, pour le coup je comprend qu’on puisse ne pas accrocher, c’est quand même assez particulier. Qu’est ce qui ne t’as pas plu ?

Je n’ai toujours pas lu le Procès, mais je m’étais un peu ennuyée avec le Château dans les Kafka !

C’est amusant de voir la diversité des goûts quand même :blush:


#36

@Pauline je peux comprendre qu’on l’aime mais comme je n’ai pas accroché ni avec les personnages ni surtout avec le style d’écriture, c’est bien trop long pour moi…


#37

C’est sûr que les personnages ne sont pas particulièrement sympathiques (je les aime bien mais ils sont un peu à claquer quand même !). Et les longs chapitres sans ponctuation c’est pas courant non plus.
C’est vrai que c’est typiquement le style de livre qu’on aime ou qu’on déteste, je vois complètement ce qui a pu t’ennuyer !


#38

Toujours sur La grande librairie, la question posée était quel est le livre que vous auriez préféré qu’il ne soit pas publié, ce qui m’a fait penser à notre sujet… Eh bien, je vous laisse regarder la réponse géniale de Jean Teulé, auteur du génial Le Montespan… Ça cause religion alors ça risque de faire polémique au Club !!


#39

@Pauline @artisteaunezrouge Ah, les longs monologues d’Ariane dans son bain dans Belle du seigneur! C’est intéressant d’entrer dans les méandres de son esprit et il est vrai que notre pensée n’est ni forcément très structurée, ni ponctuée mais… ça fait quand même du bien d’arriver à la fin du chapitre :wink:
Je suis heureuse d’avoir lu ce livre dont tout le monde parlait tant, l’histoire est à la fois bouleversante (cette volonté d’absolu) et pathétique (ben non, ça marche pas comme ça la vie).

Je suis complètement d’accord avec toi!
Je pense exactement la même chose des personnages de Hauts de Hurlevents: j’avais parfois juste envie qu’ils s’entre-tuent pour de bon et je n’en aurai regretté aucun! C’est étrange de ne pas pouvoir s’identifier à un des personnages, ou au moins éprouver de l’empathie pour l’un d’entre-eux. Et pourtant, j’aime vraiment beaucoup ce roman, l’ambiance y est tellement particulière, oppressante et tendue en permanence.


#40

Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à ne pas aimer Haruki Murakami.
J’ai lu La fin des temps et il a fallu que je me fasse violence pour le finir tellement ça me semblait incompréhensible (et donc ennuyeux).
J’ai quand même voulu redonner une chance à l’auteur, et ai lu le premier tome de 1Q84, que j’ai adoré. J’ai donc continué sur la lancée mais j’ai détesté le second tome. Je n’ai jamais eu le courage de lire le dernier, l’histoire ne m’intéresse plus et rien que d’y penser, ça me fatigue (rien que ça!).
J’abandonne donc cet auteur, sans regret. J’ai d’ailleurs vu le film Norwegian Wood, tiré du livre du même nom et je n’ai pas non plus accroché. C’est un signe je pense.

Toujours en littérature japonaise, j’ai beaucoup de mal avec Murakami Ryû. J’ai détesté Les bébés de la consigne automatique. Pour moi, ce livre était un grand n’importe quoi.

Je déteste également Stephen King. Mon premier livre de lui a été Carrie. Il est assez impressionnant, mais ce n’est pas un style que j’aime. J’avais commencé Dreamcatcher mais je ne l’ai jamais fini (le premier livre que je n’ai pas lu en entier!). Non seulement il me faisait peur, mais je ne suis pas une adepte des histoires avec des extraterrestres, etc.
Comme je ne lâche pas le morceau facilement, j’ai tenté de lire La Tour Sombre, vu que c’est du fantastique/fantasy. J’ai lu Le Pistolero, que je n’ai pas trouvé si bien que ça mais que j’ai réussi à finir. J’ai commencé le second tome mais je l’ai aussi abandonné. Ce mélange de fantasy “médiévale” et de monde réel ne m’a pas du tout plu.

Un “classique” que je n’ai pas du tout aimé: La route de Cormac McCarthy. Je me suis vraiment ennuyée en le lisant, et le personnage de l’enfant m’énervait au plus haut point. Si j’avais été le père, je l’aurais laissé au bord de la route! (Oui, je suis cruelle :smiling_imp:)

Madame Bovary de Flaubert m’a déçue. Mais je pense ne pas l’avoir apprécié à sa juste valeur parce que j’étais trop jeune à l’époque et, avouons-le, je m’attendais à quelque chose de moins prude. Il s’agit bien d’une femme qui trompe son mari! Avec le recul, je m’aperçois que j’en attendais trop et que je n’ai pas pris en compte le fait que ça avait été écrit au 19ème siècle.


#41

J’ai rien pigé à 1Q84 !!