Qui irait au Salon du Livre (LivreParis)?


#1

Mon fils est rentré hier en m’annonçant fièrement qu’il irait au salon du livre de fin mars avec sa classe. Et je suis jalouse, bien sûr :joy:!

Après avoir dû faire l’impasse dessus deux ans de suite (et sur celui de Montreuil!), je compte bien y aller cette année.
Je sais bien que c’est (encore) à Paris, mais y aura-t-il quelqu’une? quelqu’un?

Deux mois à l’avance…Mais c’est de la faute de mon fils :grin:


#2

Bon, aller, je l’avoue: je ne suis jamais allée à un salon du livre…:disappointed_relieved:
J’ai quand même le droit de rester sur le Club???


#3

Honnêtement, c’est pas non plus la panacée : je n’y suis allée qu’une fois, lorsque je vivais à Paris, et j’avais pas trouvé ça top. C’est une librairie gigantesque certes mais où tu crèves de chaud parce que tu t’es trop couverte (il pèle dehors) et qui en même temps est froide et impersonnelle… Ce n’est que mon avis… Pour contrebalancer ça, il m’est quand même arrivé deux choses super chouettes pendant ce salon : la découverte du sublime tout petit roman La mort de Radiguet de Yukio Mishima (le Japon était à l’honneur cette année-là) dont j’ai déjà parlé ici et une rencontre inoubliable, avec Jean-Louis Fournier, auteur du formidable Où on va papa qui m’a fait rire et pleurer. Je l’ai rencontré dans le métro du retour et on a discuté comme deux amis, il était très sympathique et m’avait donné des conseils d’écriture… L’un de mes plus beaux souvenirs parisiens… Oh, je sens que je vais ouvrir un sujet sur la rencontre avec l’Ecrivain, ce Dieu vivant :smiling_imp: (Car j’en ai fait une autre mais de beaucoup moins sympathique…)


#4

Ta description du salon me parait parfaite @Emilie : un côté guindé et ultra commercial (pas dans le bon sens du terme) mais aussi la (trop rare) possibilité de découvrir des éditeurs et/ou des textes méconnus et non présentés en librairie :wink:

@JessP ben a priori je ne pense pas que le passage au salon fasse partie du rituel d’entrée de la secte, mais si tu veux un gage, pas de problème, je te cherche ça :joy:


#5

Foire du livre de Bxl ces 9-10-11-12-13 mars. Il y a des belges dans le coin ? :innocent:


#6

Je n’y serais pas, mais bon week end!!!

Pour Livre Paris, j’ai développé une argumentation (béton) en 3 points auprès de mon mari :
Moi-De toute façon, j’y vais
Moi-De toute façon, les enfants vont m’accompagner
Moi-De toute façon, si j’y vais, et avec les enfants en plus, je vais me retrouver avec des livres sur le dos




Chéri-Ok je viens avec toi pour porter les livres… :rolling_eyes:

:innocent:


#7

Ouiiii, je vais y aller!!! :smile:

Justement j’étais sur le point de créer un topic pour savoir si d’autres Exploratologues allaient y aller aussi! :smiley:

@Jacmel Il vient vraiment pour porter les livres ou pour prêter la CB? :stuck_out_tongue:


#8

Si je veux pouvoir acheter des livres, vaut mieux que je prenne la mienne :laughing:


#9

@JessP, j’ai mourûte

Naaan, j’ai pas craqué! :stuck_out_tongue_closed_eyes:


#10

Trop génial! Pas sûr du tout que j’aurai su résister! :wink:


#11

En revanche, là, je me suis fait plaisir…

(et je préfère passer sous silence mon passage au stand des lettres d’Afrique :laughing:)


#12

Ah ben non, je veux voir aussi! :grin:
D’habitude, ce genre de grand salon ne me fait absolument pas rêver, mais de voir tout ce que tu as ramené (ou seulement vu pour Eusèbe et M.Ponti :wink:), j’ai des paillettes dans les yeux. (Mon très cher mari dirait que de toute façon, j’ai des paillettes dans les yeux dès que je vois quoi que ce soit qui pourrait ressembler à une bibliothèque ou une librairie, qu’elle soit réelle ou imaginaire, bien garnie ou avec seulement deux livres :sweat_smile:)


#13

De haut en bas :
Congo, une histoire, un livre que j’ai dévoré en bibliothèque, que je recommande à tout le monde, et que je voulais m’acheter depuis un bout de temps. La preuve que le bon journalisme existe encore. A lire en écoutant une compilation de musique congolaise des années 60 , et en particulier Indépendance Chacha
Tidiane N’diaye, Le génocide voilé sur la traite esclavagiste par les arabes, pour mon mari surtout. J’ai un roman de N’diaye à lire d’ailleurs :thinking:
Aminata Sow Fall, que je voulais lire depuis loooongtemps
Soyinka, dont j’avais adore Une saison d’anomie, donc logique :wink:
Fatou Diome, juste parce que je n’avais pas celui-ci et que j’adore :slight_smile:
Mackenzy Orcel , un auteur haïtien contemporain que je n’avais pas encore lu (fond sonore Lakou trankil de Belo )
Jean-Claude Charles, haïtien également, sur les barques qui font la traversée jusqu’à Miami…Commentaire de mon mari “Si t’as envie de pleurer, hein!” (fond musical conseillé Istwa dol de Belo et le Choukoun de Carlton Rara)
Ngugi, j’avais repéré La rivière de vie depuis des mois et j’attendais de me l’acheter
Et le dernier sur lequel j’ai des doutes-comme toujours quand un journaliste est aux commandes, mais la démarche me plaisait, sur les femmes dans l’histoire africaine.


#14

Aucun rapport avec le Salon du Livre, mais avec Paris : je vais essayer d’aller là ce week end
https://www.recyclivre.com/days/


#15

Petite pensée songeuse en revenant de Livre Paris 2018…L’espace dit “Romance”, comprendre ici littérature romanticisme-youngadulto-gothico (à peu près), est passé en quelques courtes années d’un stand (Bragelonne pour ne pas le nommer) à 3 rangées complètes, pesant, à la louche, 15% du Salon total.
Flippant?
Perso, je trouve, oui. Non pas que j’en ai particulièrement après ce genre -il me laisse somptueusement indifférente, je le crains-, mais qu’un seul genre, ultra spécifique, pèse si lourd m’inquiète un peu…Ou au contraire est le signe frappant de l’ultra marchandisation du Salon.

Un petit LOL tout de même : le gros stand Amazon, pas complexé le moins du monde.


#16

Et la seule vraie bonne question est: qu’est ce que tu as ramené??? :smile:


#17

Tu veux dire Quelle hauteur fait la pile? ou Quel poids faisait le sac? :joy:


#18

Très exactement! :joy:


#19

Le sac pesait très exactement un âne mort (un gros âne), ce qui, avec mes deux béquilles donnait un rendu assez rigolo (heureusement les béquilles me permettaient de me pencher en avant et d’éviter ceci tartaruga2
même si je n’en n’étais pas loin (pas loin du tout même))

Et la pile a juste la bonne taille pour s’effondrer sur mon chat giphy-5 innocent, bien sûr.

Pour donner une idée, j’ai ramené L’Histoire générale de l’Afrique de l’Unesco à mon cher et tendre qui en rêvait depuis longtemps (et moi aussi en réalité) => 8 (gros) volumes. Voilà voilà. Tout va bien.

Et j’ai fait des razzias chez des petits éditeurs, mais je n’en parlerai pas :yum: :zipper_mouth_face:
Du coup, épuisement faisant loi, je n’ai pas été voir les gros éditeurs, pour lesquels il y avait de toute façons beaucoup trop de monde!!!