Stopper une lecture après quelques pages seulement


#1

Il nous est à tous arrivé d’arrêter un livre en plein milieu, par ennui…parce qu’on avait trouvé mieux à lire… mais vous est-il arrivé d’arrêter votre lecture après quelques pages seulement? Et si oui, pourquoi? Récemment, j’ai abandonné la lecture de “L’invisible” de Robert Pobi, au tout début du livre, dès que les premiers cadavres sont découverts. La description des corps et la raison de leur décès, écorchés vivants, m’ont vraiment rebutée, et je ne me voyais pas lire ce type de descriptions tout au long du roman.
J’ai aussi abandonné très vite la lecture de “La Gifle” de Christos Tsiolkas, ne supportant pas la vulgarité de l’écriture et des personnages. J’ai même rapporté le livre à la librairie (qui l’avait mis dans ses coups de coeur!) pour l’échanger, c’est tout dire…
Quels livres ont eu cet effet sur vous?


#2

Ah ben non, pas à moi! Comme je le disais dans un autre sujet, je lis jusqu’à la fin, même si c’est horrible (trop violent/trop ennuyeux/trop “mal” écrit).

MAIS, je l’ai fini! :smile:


#3

La dernière fois que ça m’est arrivé c’était sur R.Puertolas (j’en ai parlé dans un autre post) :sweat_smile: (non en vrai, je ne l’ai pas “refermé”, je l’ai jeté à terre :smiling_imp: )

Ca arrive de temps à autre, mais le plus souvent c’est plus par ennui qu’autre chose (ce qui m’était arrivé sur Le loup bleu par exemple)
C’est manifestement ce qui est en train d’arriver sur Matins de couvre feu de T.Boni (des erreurs de stylistique m’agacent), mais comme je lis plusieurs livres en même temps, il me faut parfois plusieurs mois avant d’acter que j’ai vraiment laissé tomber un livre :smile:


#4

et du coup tu réponds à une autre question que me posais, à savoir y a-t-il des personnes qui vont au bout de chaque livre commencė, par principe, même si cela se fait dans la douleur… apparemment oui :wink:


#5

Oh que oui et j’en ai même fait une question de principe !
Ça m’est arrivé avec Plateforme de Houellebecq.
C’est drôle, je suis allée au bout avec L’Invisible de Pobi dont je parlais justement dans le sujet des polars/thrillers de ouf.


#6

Super topic @Sarah!

A vrai dire, quand je cherche spécifiquement des livres pour les abonnements, j’arrête au bout de dix/vingt pages avec 7 livres sur 10… C’est un peu violent, mais aux deux extrêmes, je sens très vite si je vais absolument pas accrocher à un livre ou si je suis tombée sur un livre vraiment chouette. Parfois certains romans ont des coups de mou en cours de route, mais le premier chapitre ne trompe pas.

Mais ça m’est déjà arrivé d’arrêter un livre à cause d’un critère plus ou moins objectif comme la violence (Les racines du mal de Dantec, ça avait l’air génial mais je ne pouvais pas continuer).

Mais du coup, je suis un peu curieuse pour La gifle, je vais regarder ce que c’est! :slight_smile:

@Jacmel Au moins, tu laisses davantage de chance à chaque livre comme ça, parce que si tu t’entêtes sur le même livre qui t’agace, tu aurais peut-être eu moins de patience :joy:

@Emilie Même réaction pour Plateforme! Sauf que j’ai quand même lu plusieurs dizaines de pages avant d’arrêter, je me demande maintenant pourquoi… :open_mouth:


#7

Une rose au paradis de Barjavel, J’ai épousé un con et 2084 (que j’ai souvent cité)Et il y en a probablement d’autres.

Et puis il y a ceux pour lesquels j’ai vraiment lutté pour arriver à la fin comme Arcadia de Fabrice Colin… J’ai fini par y arriver mais ce fut plus que laborieux. Mais je l’ai déjà évoqué il me semble.


#8

Merci pour ta réponse, c’est intéressant d’en savoir un peu plus sur ta manière de choisir les livres!


#9

Je venais de poser Les racines du mal dans ma PAL, bizarrement, j’ai envie de le ranger à nouveau sur l’étagère maintenant :sweat_smile:


#10

@Jacmel Oh non!!! Lis donc Les racines du mal, les premières pages étaient vraiment pas mal dans mon souvenir! C’est juste que parfois je fais ma chochotte… A comparer avec les films de Masumura par exemple, j’avais adoré La bête aveugle, mais je suis incapable de visionner la fin de cette chose certes brillante mais trop perverse pour mon petit coeur fragile :joy:

@delphine J’ai épousé un con, ma première réaction : “Qu’est-ce que c’est que ce titre ?!!!” :scream: Ca me rappelle le bouquin de la femme parfaite etc. Comment tu as pu être amenée à le commencer ?!


#11

Argh, mais pour J’ai épousé un con, le sous titre est encore pire en fait :anguished:


#12

Houellebecq, je l’ai refermé avant d’ouvrir :grin:

Je suis un peu chochotte moi aussi, je me méfie :sweat_smile:


#13

@Jacmel Bon, et bien après ton commentaire, je suis allée voir, forcément :grin:
Et je suis d’accord avec ta remarque sur le sous-titre! :astonished: Je n’ai pas réussi à atteindre ce degré “d’humour”, je crois.
Et mon dieu, noté une étoile et demi sur les 30 commentaires d’Amazon: je n’ai jamais vu ça!


#14

Le seul livre que j’ai arrêté jusqu’à maintenant c’est La horde du contrevent. Mais je l’ai laissé dans ma table de nuit pour le reprendre plus tard.
En vrai, je suis une warrior de la lecture, je ne peux pas abandonner un livre… Mais je m’autorise des pauses parfois.


#15

J’avoue que je me situe plus du côté de @JessP et de @Juliet, j’ai tendance à vouloir laisser sa chance au livre jusqu’au bout même s’il m’en coûte :sweat_smile:
Ou alors, je fais une petite pause mais je me dis toujours : “on ne sait jamais !”

Et @Jacmel effectivement, le sous-titre du J’ai épousé un con est encore pire haha


#16

Ça m’est arrivé qu’une fois je crois d’abandonner au bout de quelques pages et c’était les Hauts de Hurlevent… Mais je crois surtout que je n’étais pas du tout dans l’état d’esprit pour lire ce livre, je compte bien retenter un jour ! Sinon, en général je choisis assez soigneusement mes livres donc c’est assez rare que je sois déçue. Et comme je n’ai pas non plus un rythme de lecture effréné comme la plupart des gens ici (en tout cas c’est l’impression que vous me donnez !), ça diminue le risque !
Du coup le seul livre que j’ai abandonné depuis un long moment c’est La Peau froide et c’était au bout de 80 pages je crois, ce livre m’a fait trop peur ! :scream: lol

J’espère tellement que tu auras un jour l’envie de finir ce livre…! Même plusieurs mois après l’avoir refermé, je ressens encore toutes les émotions que j’ai eu en le lisant, un véritable bonheur !!! Les personnages me manquent…! :grin:


#17

@EmilieR : je ne desespère pas !


#18

Comme je le disais dans un autre sujet, les personnages de ce roman ne sont pas du tout attachant, il est difficile de s’identifier à l’un d’entre-eux, et même d’éprouver un peu d’empathie: qu’on referme la porte et qu’on les laisse s’entre-tuer gentiment.
Et pourtant, quelle ambiance magnifiquement rendue, oppressante, désagréable mais aussi un peu flippante en permanence. J’aime vraiment beaucoup ce roman, mais en effet, je crois qu’il vaut mieux attendre le “bon” moment pour le lire.


#19

@Sarah J’ai lu La Gifle, qui m’avait bien plu mais qui met assez mal à l’aise pendant la lecture, je comprend pourquoi tu l’as arrêté ! Les personnages sont globalement assez antipathiques en plus.

Et sinon je continue les livres jusqu’au bout, quitte à m’énerver dessus. Quand j’étais petite j’ai lu un roman d’Anthony Horowitz (je crois), où une gentille nounou se fait poursuivre par des chiens et dévorer. J’avais arrêté le livre, j’en avais parlé à mon petit frère pour ne pas avoir peur toute seule et on avait passé plusieurs nuits à ressasser le passage. J’ai lu le livre en entier des années plus tard, et en fait cinq pages après on apprend que la nounou n’était pas morte :joy:
Maintenant je lis jusqu’à la fin, on ne sait jamais :stuck_out_tongue_closed_eyes:


#20

Je crois qu’on me l’avais prêté ou vivement conseillé, et rien ne m’emballait vraiment, j’étais sur une époque de panne de lecture, donc je me suis dit “pourquoi pas”