Stopper une lecture après quelques pages seulement


#21

Je ressens la même chose! Ça fait plus d’un an que je l’ai lu et les émotions que j’ai ressenties en le lisant sont encore très fraîches! :heart:

Comme @Nawelle-Admin, @JessP et @Juliet, je n’aime pas ne pas laisser un livre et ne pas lui laisser sa chance. Donc, même si j’ai du mal, je m’accroche et je les finis!
Dans ma vie de lectrice, il n’y a que 3 livres que j’ai abandonnés en plein milieu:

  • Dreamcatcher de Stephen King. Il me faisait trop peur! Et je n’accrochais pas vraiment à l’histoire.
  • Les trois cartes (Tome 2 de La tour sombre), toujours de Stephen King. J’avais déjà du me forcer à finir Le Pistolero mais là, c’était trop! Je n’ai pas jeté le livre, même si j’en avais envie, pour les simples et bonnes raisons que c’était un pavé de plus de 1000 pages, et en plus, c’était un livre de la bibliothèque, donc je n’avais pas envie d’avoir à le payer! Mais c’était tout comme!
  • Le conseiller de Hilary Mantel (Dans l’ombre des Tudors). L’histoire me plaisait énormément mais là, c’est l’écriture qui pêchait! Une horreur! Des phrases bizarres, avec un sujet peu clair, etc… Je n’ai vraiment pas pu continuer! Et je me suis pourtant accrochée pendant plus de 200 pages. Mais impossible d’en lire plus.
    Ce qui m’embête car c’est un livre que j’ai offert à mon père pour son anniversaire (il ne l’a pas encore lu)… :sweat:

#22

@Delphine Au moins tu es ouverte d’esprit, c’est toujours bien de laisser une chance :slight_smile:

@angelblanca Je n’ai pas lu Hilary Mantel (j’en avais plutôt envie d’ailleurs, après avoir vu la très chouette série sur Arte qui a adapté Wolf Hall) mais je vois assez bien ce que tu veux dire quand tu parles de “phrases bizarres” ; ça fait longtemps que je fouille du côté de la littérature historique pour les abonnements, et souvent je tombe sur des bouquins qui sous-prétexte de Moyen-Age versent dans des styles inutilement compliqués et décourageants… Mais bon!
Et sinon peut-être que ton père aimera! C’est rigolo de voir comment avec des proches on peut avoir des points de vue radicalement différents sur les mêmes livres :smile:

@Pauline C’est trop mignon l’histoire avec ton petit frère! :joy:


#23

Oui dans la mesure du possible je tente de laisser sa chance à chaque livre.


#24

@marjorie-founder J’espère qu’il va aimer! Je me sentirais soulagée!


#25

Cinq semaines en ballon de Jules Verne, je me suis très rapidement ennuyée, je suis restée un mois dessus sans dépasser les 120 pages …

Une place à prendre de J.K. Rowling, je l’ai emprunté à une amie qui n’est pas arrivée à lire plus de 150 pages, c’était comme un défi, il fallait que j’aille plus loin qu’elle. Je le détestais en plus, c’était même pas un poche, un jour je l’ai même oublié dans le panier de mon Vélo’V. Ça ne m’était jamais arrivé auparavant.

Sinon j’ai entièrement lu Vol de nuit d’Antoine de Saint Exupéry alors que je me suis ennuyée tout le long. Et je déteste lire des livre d’Eliette Abecassis même si je les finis à chaque fois, j’ai envie de les jeter à travers la pièce :slight_smile:


#26

Ce n’est pas grave, pour l’avoir fini péniblement, tu n’as vraiment rien manqué ! :wink:


#27

Je navigue, pour la Xième fois dans un livre de H.Kureishi. Maintes fois je l’ai ouvert, maintes fois, je l’ai refermé avant la fin.
Je l’avais acheté à l’époque du lycée (et dans mon cas, ça DATE sérieusement :sweat_smile:) et jamais, jamais, jamais, je n’ai réussi à le terminer depuis.
Pourtant il est bon! et il me plait! Je crains juste qu’il ne finisse trèèèès mal

Je me relance dedans avec la ferme intention de le finir cette fois : par pitié, quelqu’un-e aurait-il/elle fini Black Album? Juste pour me motiver ? :triumph:


#28

…suite du message précédent :
Lire Black Album, immersion d’un jeune homme plein de doutes dans le milieu islamiste intégriste londonien au moment de la Fatwa contre Salman Rushdie, m’amène au point suivant : je ne suis jamais parvenue à terminer un Salman Rushdie.
J’adore l’auteur, je savoure le style à chaque fois, comme un délicieux bonbon, et pourtant pas moyen, je n’en n’ai jamais terminé un seul.
Un style trop oriental? (hypothèse du personnage de Black Album) Trop riche? Tellement que je me perds dans le style, ne parvenant pas à me raccrocher à l’histoire? Mystère!
Je suis la seule à avoir ce problème? :disappointed_relieved:


#29

Et troisième épisode :slight_smile:
Je reste sur ce fil pour le dire : parfois se forcer à finir un livre en vaut très largement la peine!
Je ne peux que conseiller H.Kureishi et son excellent travail sur l’islamisation (y compris de l’extrême gauche). Excellent.


#30

Je suis d’accord avec toi :slight_smile: Mais parfois il est vraiment raisonnable de stopper la lecture !


#31

@Jacmel @Lucie

Je ne peux qu’approuver! Une déception immense, dès les premières pages et pas beaucoup de souvenirs aujourd’hui… Même la maman de Harry Potter a le droit de se planter.:wink:


#32

J’ai terminé “les enfants de minuit”. J’en attendais vraiment beaucoup, j’avais trouvé le résumé génial, je connaissais la réputation de l’écrivain… mais j’ai eu du mal! :disappointed_relieved:
Si je me souviens bien, j’ai trouvé ça trop riche, en effet, trop touffu.


#33

@Jacmel @Lucie @JessP J’ai eu vraiment du mal à me mettre dans Une place à prendre, mais fidèle à moi-même je l’ai tout de même terminé :muscle:. J’ai été déçue de ne pas retrouver les vibrations que j’ai eu à la lecture d’Harry Potter mais tout de même, je suis contente d’avoir été au bout. J’ai réussi à “accrocher” à peu près au milieu mais c’était clairement pas gagné.
Je pense que J.K. Rowling a eu besoin de faire quelque chose de totalement différent après Les reliques de la mort, et voilà le résultat :sweat_smile:


#34

Oui, je pense aussi qu’elle a voulu montrer qu’elle pouvait être un écrivain et pas seulement la maman de Harry Potter. Mais forcément, tous les fans de HP s’attendait plus ou moins à un HP 8, d’où une certaine déception!
D’ailleurs, il faut que je pense à commander le texte de la pièce de théâtre! :wink:


#35

J’ai résisté.
Jusque là.
Pour le moment.
Je résiste chaque minute.
Mais je déteste les grands formats.
Mais je vais me faire spoiler avant que ça sorte en poche.
Je résiste.
:sweat_smile:


#36

Je déteste les grands formats. Je déteste tout le battage fait autour de cet “évènement”. J’ai un peu peur du format théâtre et que ce soit le “livre de trop”. Et je vais le commander dès mon retour de vacances.
Ok, je suis faible. :joy:


#37

Rahlala @Jacmel et @JessP je suis comme vous à ce niveau là. J’ai peur que le format théâtre ne me convienne pas, j’ai peur de me faire spoiler, j’aime pas trop les gros formats non plus (mais bon pour Harry je peux faire un effort).
Je tente tout de même de respecter mon espèce de rituel de jeunesse (oui Harry Potter, c’est sacré :nerd:) qui m’oblige de ne pas acheter en anglais pour avoir tout en français (et que ça fasse une plus jolie collection, mon précieuuuuuux :ring:).


#38

Non, pour Harry Potter (et les Jasper Fforde d’ailleurs!), impossible d’attendre la VF: j’achète en VO, au moment de la sortie mondiale et peu importe la collection! :smile:


#39

@JessP J’étais trop jeune à l’époque pour pouvoir les lire en anglais alors voilà du coup…
Mais j’ai le 1, 2, 3 en poche et les autres en “normal” !
Et puis ben aujourd’hui je me dis que je peux attendre pour The Cursed Child comme il me fait peur :confused:


#40

Merci de me mettre 10 ans dans la tronche, mine de rien! :joy:

Le plus dur quand je suis passé du français à l’anglais ça a été le nom des personnages (je me souviens notamment de mon étonnement face à la traduction littérale Neville Londubat / Longbottom, pour moi, c’était juste un nom de famille, sans “signification”) et de tout le vocabulaire “sorcier”.
Je pense me l’acheter dans peu de temps, si tu veux je te donnerai mon avis - sans spoil bien évidemment!